Helena Martin Franco

Helena Martin Franco, artiste fondatrice du collectif, elle est née à Carthagène en Colombie, elle vit et travaille à Montréal depuis 1998. Elle a fait des études de maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Elle a également enseigné les arts dans des universités colombiennes et à Montréal et s’est impliquée activement dans des organismes communautaires voués à l’éducation populaire et à la diffusion de l’art contemporain. Elle est membre du collectif La Redhada (réseaux des femmes artistes du caraïbe colombien), et du collectif de diffusion d’art actuel L’Araignée au Québec. Sa pratique multidisciplinaire explore le métissage et le dialogue entre la photographie, la vidéo, la performance, l’installation et le cyberespace. Son travail plus récent questionne les transformations identitaires dans des milieux d’immigration. Il a été présenté en République-Dominicaine, Équateur, Nouvelle-Zélande, Colombie, États-Unis, Espagne et dans des centres d’artistes au Québec.

http://www.helenamartinfranco.com/

Noémi McComber 

Noémi McComber, artiste fondatrice du collectif, elle a obtenu une maîtrise en arts visuels et médiatiques du Chelsea College of Art (University of the Arts, Londres) au Royaume-Uni en 2002. Depuis, elle poursuit différents projets artistiques en tant qu’artiste et commissaire, adoptant une approche multidisciplinaire et collaborative. Elle a notamment présenté son travail au ICA (Institute of Contemporary Art) à Londres et au Kunstverein Kohlenhof à Nurembourg en 2003, au Moscow Centre for the Arts et à la Castlefield Gallery de Manchester en 2006, à la galerie L’Oeil de poisson de Québec et au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke en 2007, ainsi qu’à La Centrale galerie Powerhouse et à B-312 à Montréal en 2009. En 2011, elle a présenté Nouveaux drapeaux pour vieux monuments à Dare-Dare, Déploiement en règle au festival de performance Viva art action!, ainsi que La peau du bronze, une exposition solo à la Maison des Arts de Laval. En 2013 on a pu voir ses vidéos à Optica dans une exposition individuelle intitulée Mise en échec et son travail a été diffusé en Finlande, au Pays de Gales et en Colombie. Elle vit et travaille à Montréal.

http://www.noemimccomber.com/


Anne Parisien
(membre de 2013 à 2015)

Anne Parisien (née en Ontario, vit et travaille à Montréal) est une artiste multidisciplinaire. Elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM depuis 2010. Elle a présenté son travail dans différents centres de diffusion au Québec tels la Centrale Galerie Powerhouse, la Galerie de l’UQÀM, la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal, le StudioXX et Verticale ainsi qu’à l’étranger en Équateur, Australie, en Indonésie et en Colombie. Elle est membre du comité de performance de la Centrale depuis 2010 et du collectif de diffusion d’art actuel L’Araignée depuis 2013. Sa pratique explore la dualité entre le désir et la perte d’expériences d’intimité dans des interactions performatives et/ou vidéographiques avec des participant(e)s, notamment, avec des membres de sa famille. Plusieurs de ses vidéos sont distribuées par le GIV.

www.lacentrale.org/en/membre/parisien-anne

Stéphanie Bertrand (membre de 2011 à 2014)

Stéphanie Bertrand est une commissaire indépendante d’origine canadienne basée à Salonique en Grèce. Elle est la co-fondatrice et co-directrice de la plateforme collective en arts actuels Société Anonyme (www.societeanonyme.gr), et a agit à titre de commissaire sur plusieurs expositions et projets, incluant “Symbiosis?”, la XVe Biennale de la Méditerranée à Salonique en Grèce (2011), “Acercate más” à Casa Tres Patios à Medellin en Colombie (2011), “Democracy in the making” au Musée National de la Grèce à Salonique (2009), “Letters from a front” présenté dans le cadre du festival en arts actuels Action Field Kodra 08 à Salonique (2008), “Fire red gas blue ghost green signs” à la Sassoon Galerie à Londres au Royaume-Uni (2008) et “Radio gA-gA” dans le cadre de la foire Art Athina 08 à Athènes (2008). De plus, elle a écrit des textes pour accompagner un bon nombre d’expositions internationales, dont “One Another” à YYZ Artist Outlet à Toronto au Canada (2011), “Flexible Aura” à la Brain Factory à Séoul en Corée du Sud (2009), “Calypso” à la Sala Rekalde à Bilbao en Espagne (2008) et “I desired what you were, I need what you are” à la Galerie Maze à Turin en Italie (2008). Elle est titulaire d’une Maitrise MFA Curating du Collège Goldsmiths à Londres, Royaume-Uni. En 2013, elle s’est mérité le prix Hannah Arendt (Critical Theory and Creative Research) avec le texte DROPOUTS.